Transit Mitfahrgelegenheit gegen ...


Teile diesen Artikel mit deinen Freunden:

Zehn Haushälter organisiert ihre Mitfahrzentrale in Luxemburg zu arbeiten. Eine Busgesellschaft ordnet "unlauteren Wettbewerb".

Soit dix femmes de ménage qui organisent un système de covoiturage pour se rendre cinq jours par semaine de leur domicile, en Moselle, à leur lieu de travail, dans les bâtiments qui abritent les institutions européennes de Luxembourg. Soit une société française de transports en commun qui exploite une ligne sur le même parcours. Si le monde tournait rond, on y verrait deux exemples pertinents de lutte contre la saturation de l’axe routier Metz-Luxembourg. On pourrait même applaudire des initiatives minimes mais salutaires dans la lutte contre l’effet de serre (194 microgrammes d’ozone par m3 d’air mesurés à Thionville le 28 juin, et 195 cinq jours plus tôt ; le seuil d’information des populations est fixé à 180 microgrammes/m3). Mais le monde ne tourne pas rond.

Der Beweis? Das Transportunternehmen wirft zehn Mädchen von "unlauteren Wettbewerbs" und ordnet sie dem High Court (TGI) von Briey (Meurthe-et-Moselle).

Lesen Sie mehr darüber...

Facebook Kommentare

Hinterlassen Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *