Die Vereinigten Staaten dominiert die Produktion von GVO


Teile diesen Artikel mit deinen Freunden:

Ce n'est pas une surprise, les Américains restent les premiers producteurs d'organismes génétiquement modifiés (OGM). Selon le rapport d'un chercheur de l'Université du Minnesota réalisé pour le compte du Conseil de l'Information en Biotechnologie (Washington D.C.), une association liée à l'industrie, XNUMX millions d'hectares ont été consacrés aux OGM dans le monde en XNUMX-XNUMX, ce qui représente un marché total de XNUMX milliards de dollars. Actuellement, dix-huit pays pratiquent la culture de végétaux transgéniques (principalement soja, maïs, coton et colza) mais cinq d'entres eux dominent le secteur : les Etats-Unis bien sûr (qui comptabilisent XNUMX% des surfaces d'OGM exploitées), l'Argentine (XNUMX%), le Canada (XNUMX%) puis le Brésil et la Chine (XNUMX%). La position dominante américaine est par ailleurs renforcée par le nombre et la diversité des plantes modifiées autorisées à la culture, soit XNUMX jusqu'à ce jour (incluant le melon, le riz, la betterave, le tabac, la tomate, etc.).

LAT 08 / 12 / 04
http://www.latimes.com/

Facebook Kommentare

Hinterlassen Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *